Juil 01

1/ Alcaras (Espagne)

Résumé de la première course O3Z.

 

Arrivée le mercredi. surprise, la météo est très mauvaise: il pleut et surtout il fait froid: entre 6° et 9° max!! Thierry à deux jours, jeudi et vendredi pour prendre ses marques sur ce circuit qu’il découvre et se familiariser avec la moto. La météo de ce début d’année ne lui a pas permis de rouler beaucoup pour découvrir la Kawa.
Bilan de ces deux journées de séances libres: il n’a fait que 3 cessions de roulage. Trop peu mais un chronos de 1.46 à 4 s des meilleurs. Il reste confiant car il s’ait qu’il a de la marge pour rouler plus vite.
SAMEDI matin: 1 seule séance qualif. Fait être efficace de suite. Il se lance sur la piste et dans le premier virage à droite après deux gauches, il perd l’avant de la moto et c’est la chute. Il comprend pas car il est passé avec peu de vitesse et peu d’angle??? Il apprendra par la suite qu’a ce virage il y a une remontée d’huile sous la pluie!!! Heureusement il n’à rien et la moto aussi, juste le maître cylindre, le levier de frein et un repose pied à changer. A la fin des qualif, la direction de course le convoque et le repêche quand même pour la course vu qu’il n’a fait aucun tour qualif mais il devra s’élancer de la dernière place soit 36°.
17h20: Première course de 16 tours. Il prend un départ correct et commence à doubler les pilotes devant lui. Il fera une bonne remontée pour finir 22°. Il signe le 14° chronos en course des pilotes à 3 seconde des leaders en perdant à chaque tour du temps à doubler les pilotes devant lui, donc il est dans le coup pour un top 10.
DIMANCHE: 11h20. Deuxième course. Il pleut. Bonne nouvelle, la grille de départ est faite en fonction du meilleurs chronos des pilotes réaliser en course hier. Il est donc 14° sur la grille. Il est très rapide sous la pluie donc il est très motivé pour faire un résultat. Le départ ce passe pas trop mal et il aborde les 1° premiers virages à la 17° place. Dans le virage ou il a chuté aux essais, le pilote devant lui chute et il manque de peu de le percuter. Il perd beaucoup de place dans la manœuvre. Les tours défiles, il perd souvent l’appuie sur le cale pied gauche et manque de chuter à plusieurs reprises. Il se crispe et perd confiance peu à peu, les chronos chutes. De plus il commence à avoir de la buée sur la visière qui le gène de plus en plus. Il n’est plus dans le coup et ça devient dangereux. Au vu de ces conditions, à mie course, sagement, il prend la bonne décisions et décide d’abandonner.
BILAN: encore un début de saison difficile pour le TEAM en vitesse. Après la blessure de Laurent qui le contraint à jeter l’éponge pour cette année, Thierry ne s’attendait pas à un week-end comme ça. Mais il reste optimiste et très motivé pour la suite car le vainqueur de ces deux courses en Espagne roulait en Michelin Power Cup l’an dernier avec lui et Thierry la déjà battu. Donc il peux le faire cette année aussi.
Nous vous remercions pour votre soutien, ça fait réellement plaisir. Rendez vous pour la prochaine à Dijon ou il avait fait 6° et 8° l’an dernier à la Michelin Power Cup.

O3Z-TR-1O3Z-TR2O3Z-TR3O3Z-TR4

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *